You are currently viewing Le camélia

Le camélia

Le camélia, fleur au parfum subtil rendu emblématique par le roman d’Alexandre Dumas cache des secrets et des légendes…


Originaire d’extrême Orient, le camélia s’étend sur un territoire immense qui va du Népal jusqu’à la Chine, de la Corée jusqu’au Japon et jusqu’au Vietnam vers le Sud.


Les empe­reurs de Chine cultivaient le camélia dans leur jardin secret, et ses floraisons étaient sacrées.
Au Japon, le camélia, appelé « tsubaki » était l’emblème des Samouraï, ils y voyaient le symbole de la fugacité de la vie dans les pétales rouges


Les premiers camélias sont arrivés par hasard à Londres, à la grande déception des anglais voulant installer des cultures de Thé dans leurs colonies. Cette erreur fit néanmoins le plus grand bonheur des jardiniers qui commençaient à diversifier activement leurs collections ornementales.D’ailleurs, au XIXe siècle, la beauté des fleurs de camélia lança la mode, comme l’atteste le roman d’Alexandre Dumas fils publié en 1848, La Dame aux camélias.


C’est à cette époque que le camélia japonica en provenance d’Angleterre, prendra son véritable essor en France et notamment à Nantes au début du 19ème. Nantes deviendra par ailleurs, plus tard, la capitale du camélia.


Il existe aujourd’hui à travers le monde au moins 40 000 variétés répertoriées. Depuis toujours les camélia ont une place très importante au Japon et de la Chine. Notamment, grâce à l’extraction de l’huile très riche qui se trouve dans ses graines. Cette huile a toujours été utilisée pour la cuisine et dans la fabrication des crèmes pour le traitement de la peau et des cheveux par exemple. L’huile de camélia sert aussi d’excipient dans la fabrication de médicaments.

Laisser un commentaire